Dark Phoenix

Dark Phoenix Australian Kelpie

Australian Kelpie

Future Portée

Future Portée

La prochaine portée se déroulera fin 2022, si tout va bien. N'hésitez pas à nous contacter pour plus d'informations. 

 

*Photo : Anaïs Kusnirek - photographe animalière

Le déroulement des portées

Le déroulement des portées

Les chiot naissent à la maison, au sein du foyer, dans le salon. Des photos sont publiés quotidiennement sur le groupe facebook privé de l'élevage, ainsi que des vidéos. Des mise à jour de la croissance des chiots est également faite sur la page facebook de l'élevage.

Des résumés de la semaine est faite chaque semaine sur le groupe de l'élevage, ainsi que mes observations des chiots, et des prémices de leurs tempéraments propres.



Le choix des chiots ne se fait qu'à six semaines, en fonction de l'ordre de la liste d'attente. Je serais évidemment là pour vous conseiller le chiot qui vous correspond le mieux dans la portée. 

Le Travail du Chiot

Le Travail du Chiot

Il a été scientifiquement prouvé que lorsque les chiots sont élevés dans un environnement riche, ils ont un cerveau de taille plus importante, s'éduquent plus facilement, sont émotionnellement plus stables à l'âge adulte et sont plus résistants aux maladies.

Ici, je travaille pour que cet environnement soit le plus riche possible grâce aux massages de la chienne avant naissance, à la stimulation neurologique de 3 jours à 16 jours, puis à l'ensemble de la socialisation et de la familiarisation, de la pré-éducation et la mise en place des seuils d'homéostasie sensorielle. 

Qu’est ce que l’homéostasie sensorielle : c'est la faculté de réagir aux évènements au travers du filtre sensoriel. Chacun possède un seuil de sensibilité, un seuil de réactivité individuel exemple : la piqûre, certains vont tourner de l'œil tandis que d'autres continueront à siffler gaiement.

 

C'est l'autorégulation des émotions et des actions déclenchées par des stimuli perçus par les sens. Le seuil de réactivité du chiot se met en place avant 4 mois, en fonction des stimulations de son environnement, le chiot va placer plus ou moins haut ce seuil qui lui servira de référence pour toute la vie.

Mon travail est donc de stimuler correctement le chiot pour qu’il est un seuil d’homéostasie haut, plus il est haut, plus le chiot sera à l’aise en toute circonstance le reste de sa vie. 

Tout commence lors de la période dite « prénatale ». Dans le ventre de leur mère, les chiot commence à bouger à partir de 30 jours, et réagissent au toucher à partir d’une quarantaine de jours. Je touche et palpe un maximum les chiots lors de cette période, car cela permet d’avoir des chiots (puis des chiens) ayant une meilleure tolérance à la manipulation, et sachant mieux gérer le stress. 

Ensuite vient la période « Néonatale » qui s’étend de la naissance à quinze jours de vie, environ. Durant cette période les chiots sont sourds et aveugles, totalement dépendant de leur mère. C’est à ce moment que j’applique le programme « Early Neurological Stimulation » développé dans l'article suivant. 

A partir de quinze jours, le chiot entre dans une période de transition. Ses yeux et ses oreilles vont s’ouvrir, il va donc commencer à voir et entendre. Il commence à ce tenir debout également. 

Les jeux entre chiots se mettent en place, et les chiots vont s’attacher à leur mère, c’est une période importante d’imprégnation à l’espèce. 

Et c’est le commencement de la familiarisation du chiot à son environnement, tout d’abord avec les sons de la maison, puis l’introduction de peluches et de jouets dans la caisse de mise bas. 

Et enfin vient la dernière période : de socialisation, de trois semaines à trois mois. Durant laquelle, l’éleveur et l’adoptant vont intervenir. 

C’est le moment où le chiot apprend les comportements spécifiques à son espèce, il va donc entrer en contact avec d’autres chiens que sa mère. Il apprend à se contrôler, à communiquer et à gérer ses émotions. Le chiot va rencontrer des chiens de tous âges et de toutes morphologies. C’est ce qu’on appelle : la socialisation intraspécifique, elle est la plus stable, et se généralise facilement.

(Attention un chien privé de contact avec ses congénères peut se désocialiser!)

C’est durant cette période que le chiot va aussi rencontrer d’autres espèces comme les chats, les poules, les chevaux et avoir des interactions avec. C’est la socialisation interspécifique ou familiarisation.

Elle est moins stable dans le temps, il faut donc des contacts réguliers. Plus il y aura de contacts de trois semaines à trois mois meilleures sera la familiarisation et plus durable elle sera dans le temps. Elle est plus difficile après trois mois. C'est un travail que l'éleveur commence mais que l'adoptant doit poursuivre.

Différentes situations seront également proposée aux chiots dans le but d'élever leurs seuils d'homéostasie, pour qu'ils puissent être à l'aise une fois adulte dans tout type de situations.

Les chiots sont aussi habitués à la voiture, à la marche en laisse. Ils sortent en ville, en campagne et en foret. 

Le détachement du chiot de la mère est généralement complet à 8/9 semaines, c’est donc à cette période que le chiot pourra quitter l’élevage.